Accueil > Rénovation intérieure > Les tendances en matière de portes françaises en 2018-2019

Les tendances en matière de portes françaises en 2018-2019

Les tendances en matière de portes françaises en 2018-2019

Avec son cadre et ses barrotins en bois, ou en masonite, et ses carreaux de verre qui permettent à la lumière de passer d’une pièce à l’autre, la porte française est un symbole typique des intérieurs québécois. Si le style classique en bois est dominant, les tendances de l’année pourraient vous inviter à faire le choix de plus d’originalité et de modernité.

Des couleurs dans le choix de portes françaises

Cette année voit des couleurs toutes en subtilités et en nuances prendre possession des intérieurs. Des tons clairs, vanille, menthe, noisette, gris-lilas, ocre orangée, ou encore galet et vert de gris harmonisent les murs de gaieté mêlée à un nouveau rapport avec la nature.

De même, les chambranles, montants et traverses de portes s’adaptent en harmonie avec les couleurs des murs. Pourquoi se contenter d’un blanc, certes universel mais si banal lorsque le choix de couleurs n’a jamais été aussi intense ?

Les portes françaises s’élargissent

Grande tendance qui s’installe, les portes intérieures prennent leurs aises en largeur. Toute comme les fenêtres s’élargissent, on voit toujours plus de portes françaises apporter ce qu’elles ont de meilleur : la lumière. Plus de vitrages et plus de facteur isolant aussi se combinent avec des triples vitrages.

Les portes françaises deviennent ainsi plus lourdes, les charnières grossissent. Elles deviennent presque aussi efficaces pour l’isolation phonique des pièces que des portes avec âmes pleines. Elles peuvent même devenir escamotables.

Des portes françaises coulissantes

Pour gagner encore plus en largeur, jusqu’à deux fois la larguer normale d’un passage de porte, vous ferez poser deux battants de portes françaises coulissantes à galandage, qui disparaissent dans les murs.

Résolument moderne, la porte coulissante qui disparaît discrètement dans le mur se décline aussi au rayon des portes françaises.

C’est à l’origine dans les placards que les portes coulissantes avaient trouvé leur place.  Elles sont désormais également déclinées à l’intersection de deux pièces à vivre, entre un salon et un bureau par exemple.

L’avantage est bien sûr le gain de place mais aussi la mise en scène du passage dans la pièce adjacente. On supprime par ailleurs le débattement et donc les risques de courant d’air pouvant faire claquer la porte française et ses carreaux de verre.

Et pourquoi pas des portes françaises en acier ?

Les finitions classiquement retrouvées sur le marché des portes françaises sont en général :

  • le pin
  • le cèdre
  • l’érable
  • le noyer
  • l’acajou
  • la masonite

Chaque essence apporte les caractéristiques de sa coloration. L’acier quant à lui apporte sérieux et modernité. Il s’adaptera parfaitement dans une décoration industrielle brute. L’acier, peint en noir par exemple, peut conférer la solennité d’une circulation vers un bureau ou une pièce de travail.

L’audace ultime : la porte française 100 % verre

Elle n’aura plus guère de français que son nom puisque le design caractéristique des carreaux de verre est remplacé par une section pleine. Mais c’est une grande tendance qui s’affirme. Ce type de porte coulissante sur rails est de plus en plus présent entre une chambre à coucher et la salle de bain.

Le verre peut être transparent ou dépoli. Il peut encore être miroir ou, le nec plus ultra, changer d’apparence grâce à des capteurs qui déterminent si quelqu’un est présent ou non dans la pièce. Avec des maisons toujours plus connectées et truffées de gadgets, la porte en verre composée de cristaux polymères liquides, qui subit une impulsion électrique pour isoler visuellement l’intérieur d’une pièce, apporte une touche de modernité sûre de produire son effet.

Sur de petites surfaces, il faut compter de 50 $ à 60 $ le pied carré de porte intelligente et 42 $ le pied carré dès 200 pieds carrés (pour des surfaces de bureaux par exemple). En consommation électrique, la facture reste basse avec seulement 5 watts par mètre carré (soit 50,7 W/pi2 ou l’équivalent d’une ampoule).

One thought on “Les tendances en matière de portes françaises en 2018-2019

Comments are closed.

Confidentialité | Configurer le consentement